le Bokken        0  3992 lectures

le Bokken 
une arme redoutable

petit travail de compilation par Gilles Tribolo

"Le bokken est un sabre en bois qui reproduit en général la longueur, la forme et la sensation d'un Katana. De ce fait, il est utilisé pour les entraînements et les katas comme un sabre.

 

Histoire :

Dans la pratique traditionnelle, son emploi fut très répandu pour des raisons essentiellement économiques et de sécurité. 
En fait on raconte que l'utilisation du katana pendant les entraînements augmentait le taux de mortalité dans les écoles de sabres !
On instaura donc la pratique du bokken dans les écoles de sabres afin de garder les effectifs.
Mais la sagesse n'est pas terrestre, le taux de mortalité diminua mais les effectifs chutèrent de beaucoup !
En effet en ne retenant plus leurs coups à l'entrainement le bokken fit des ravages sur les os de nos pauvres samouraïs.
Les estropiés, les fractures, et les invalides firent chuter l'effectif des écoles.


Cependant, le bokken fut considéré comme une arme spécifique et certains combattants renommés préférèrent utiliser le bokuto (bokken) au combat en raison de son caractère indestructible.

Myamoto Musashi remporta tous ses duels avec un bokken alors que ses adversaires étaient armés d'un katana, il aurait, dans un duel sur l’île de Funa, remporté un combat contre le samouraï Sasaki Kojiro en utilisant un bokken qu'il avait lui-même fabriqué à partir d'une rame ...

 


L'anatomie du bokken:


Sa longueur totale est de 105 cm pour une masse de 400 à 500g, ce qui peut varier en fonction des écoles.

Le bois :Il doit être façonné dans un bois feuillu (dur non résineux) tel que le chêne rouge ou blanc (Akagashi et Shirakashi), le chêne persistant, le chêne Holme, le néflier (Biwa), l'ébène (Kokutan) ou le Sunuke.

Il faut s'assurer :- de la qualité du grain (fin, lisse, serré, aux nervures longitudinales ininterrompues) 
- de l'absence de nœuds dans le bois 
- de l'adaptation de l'arme en poids et largeur aux besoins physiques et techniques du pratiquant. 
En général, le centre de gravité doit se situer dans le premier tiers du bokuto, ce qui peut aussi varier selon les écoles. 

La courbure :

Il y a trois genres de courbure : 
- les Koshi-zori bokken ont leur courbure plus près de la poignée.
- les Torii-zori bokken ont leur courbure plus au centre.
- les Saki-zori bokken ont leur courbure plus près de la pointe.

Certains arts martiaux comme l'aïkido, l'aïkibudo, le kenjutsu peuvent utiliser des bokken sans courbure et plus lourds.

On peut envisager l'utilisation du bokken de différentes façons selon les écoles et le but recherché:

 

La première consiste à utiliser le bokken comme un sabre pour l'entrainement.

On utilise le bokken avec les mêmes gestes que si c'etait un katana , c'est à dire des gestes de coupes et de piques.

La deuxième plus spécifique utilise le bokken sous forme de gestes, de coups (écrasements) appuyés plutôt que de coupes ainsi que de piques

 

L’utilisation du bokken en aïkido permet de voir et de corriger certains mouvements et déplacements, d'étudier l'origine de certaines techniques d'aïkido, il n'est nullement dans nos objectifs d'être des musashi" du 21° siècle, il existe en effet des écoles de sabre dont le but est l'étude de l'art du ken et dont le perfectionnement prend toute une vie.

Note 2.54/5
Note: 2.5/5 (160 votes)
Voir cet article au format PDF Imprimer cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur
Commentaire en débat
Design by: XOOPS UI/UX Team