Dernières actualités du club: aikitinoire ou aikido on ice?

Publié par: gerardle 20/03/2006 21:20:00 2264 lectures

Virginie, Farid, Gilles, Gérard, Franck, plus quelques amis qui ne venaient pas de l'aïkido.

 

Ils se sont retrouvés dimanche matin à 10h00 aux portes de la patinoire avec l'intention de bien s'amuser et surtout d'éviter les grosses gamelles. Soyons clair, pour certains d'entre eux c'était la première fois qu'ils allaient se retrouver avec des patins à glace aux pieds (N'est-ce pas Gérard?).

 

Les voilà donc patins aux pieds et entrant prudemment sur la glace. C'est là où on comprend la raison d'être de la balustrade autour de la glace. Ce n'est pas du tout pour empêcher ceux qui sont sur la glace de se sauver, après tout ils sont venus volontairement, ni pour empêcher les autres de rentrer sur la glace, il y a des portes de toute façon. Non, les deux vraies raisons sont: d'abord de permettre à ceux qui n'ont jamais patiné de rester debout, en s'accrochant fortement, tout en essayant d'avancer, et ensuite de permettre à ceux qui ne maîtrisent pas encore le freinage d'urgence de pouvoir s'arrêter sans être trop ridicule.

 

Chemin faisant et pratique venant, ils finirent tous par lâcher la barrière et oser se lancer avec des styles parfois pas très académiques, mais montrant chacun une personnalité intéressante. Les tours succèdent aux tours avec plus ou moins de bonheur et on commence à enregistrer les premières chutes. En une heure et demi de pratique et après une bonne cinquantaine de tours pour les plus habiles, le bilan se présente ainsi: Premier Gilles avec 7 chutes, deuxième Virginie avec 5 chutes (photos à l'appui), troisième Farid avec trois chutes et bon dernier donc pas sur le podium, Gérard avec deux chutes. Franck est clairement hors concours, son niveau le classant dans une autre catégorie.

En conclusion de cette expérience, on peut dire que sur la glace le tai sabaki ça passe tout seul, parfois même involontairement, les shiko, vaut mieux éviter, surtout si on a les genoux sensibles au froid, les chutes ne sont pas toujours très standard quelles soient en avant ou en arrière et ne parlons pas des chutes latérales.

En tout cas ce fut pour tous une excellente matinée avec des rires, des glissades, des chutes, de la musique.

On notera toutefois que certains nous ont lâché, malgré la forte pression qu'ils nous avaient mis le samedi, n'est-ce pas Rachel? lâcheuse, traître. La prochaine fois c'est bowling et t'as pas intérêt à te défiler ))

 

La réponse à ces insinuations honteuses  de la part d'un gentleman se trouve sur cette page du forum cliquez ici