Publié par: Paolo Atzori le 01/01/2021 18:00:00 121 lectures

Dernières actualités du club nouvelle année

nouvelle année

happy nouvelle année zatoutes et zatousses (j'ai volontairement étendu ce message aux anciens adhérents, ne m'en voulez pas pour ce spam exceptionnel)

Je ne reviendrais pas sur l'année passée, tout a été dit ou presque. 


Entre ras le bol et espoirs, les mois se sont écoulés plus ou moins rapidement selon notre façon d'appréhender les événements et les contraintes.
Pour ma part, si je devais retirer un enseignement de cette période étrange, ce serait que je ne fais pas seulement de l'Aïkido pour ses bienfaits physiques et psychiques.
C'est l'échange humain qui m'a le plus manqué, la relation à l'autre au travers de la pratique, du jeu de l'aïkido et de cet échange mouvant et plaisant où les rôles changent sans cesse et sans violence. 
Tantôt Tori, tantôt uke  mais toujours acteur.
Acteur de sa propre progression mais aussi de celle de l'autre.
Sans échange vrai et entier l'Aïkido n'est rien d'autre qu'une pratique vide de sens.
L'Aîkido est, en quelque sorte, une allégorie de la vie. S'engager pleinement et entièrement dans la relation aux autres pour le bénéfice de chacun des acteurs. Pas de perdant, pas de gagnant, pas de frustrations, juste du plaisir, celui de réussir mais aussi celui de faire réussir l'autre.
Les cours enfants reprennent leur rythme normal dès lundi 4 janvier 18h00 je vous y retrouverai avec un plaisir non dissimulé soyons au top pour démarrer cette année
Pour finir ce petit message je laisse la parole à Jacques Brel dont on m'a récemment rappelé les voeux du 1er janvier 1968 que je trouve exceptionnels de vérité et je vous dis à très bientôt 
Amicalement
Paolo 

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. 

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. 

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. 

Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. 

Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. 

Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. 

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. 

Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

Les vœux de Jacques Brel 1er janvier 1968 (Europe 1)